Témoignage sur ma fibromyalgie

 

fibromyalgieceline_news624

 

J'ai 67 ans.. En 2008, après une longue promenade, j'ai eu brusquement des douleurs musculaires dans les jambes, très violentes et inhabituelles..J'ai cru ne pas arriver à la gare. Quelques jours après, j'ai porté des livres depuis la biblio de la mairie, à 10 minutes de chez moi. Soudain, j'ai eu mal dans tout le corps, bras, dos, jambes. Clouée de douleurs et de contractures et j'avais l'impression que je n'avais plus la force de marcher... J'étais formatrice pour les prépas concours , habituée aux trajets longs, à être debout, très dynamique, menant plusieurs activités bénévoles. -à Paris, c'est facile de trouver des activités, !!- Ensuite, Les douleurs se sont installées, ravageant ma vie. J'ai consulté mon généraliste, qui m'a dit "vos douleurs sont dans votre tête" ....! J'ai consulté plusieurs médecins pour ces douleurs, deux ont parlé de fibromyalgie..Et comme les analyses de sang  sont bonnes, combien de fois ai-je entendu "dépression masquée",-Or, j'ai eu une dépression à 20 ans, et ce ne sont vraiment pas les mêmes symptômes - !..Ou des faux diagnostics -style myosite, mais l'examen de sang a contredit ce diagnostic, ou "troubles périphériques sensitifs".- Véritable errance diagnostique, car cette pathologie est très mal connue..On m'a prescrit des opiacées, des morphiniques, j'ai fait des intolérances assez violentes. Je suis aussi allergique à l'aspirine et antiinflammatoires.. .Je me contente du paracétamol..! J'ai essayé la sophrologie, c'était très bien, mais  trop loin de chez moi..L'hypnose, aucun résultat..Puis depuis 1 an, une fatigue extrême est apparue,.Et un épuisement s'est installé. Je reste souvent allongée, je ne sors plus de mon quartier, je ne peux même pas prendre de RV avec le dentiste ou la coiffeuse pour me faire couper les cheveux, car d'un jour à l'autre l'intensité des douleurs varie. Je ressens le monde comme du passé... J'ai des amis qui m'appellent parfois, mais de moins en moins, et mon mari  a ses propres  problèmes de santé, mais  s'occupe de tout. Je vais dans un petit jardin près de chez moi, pour marcher un peu, pour ne pas perdre mes muscles..., ou chez un libraire proche..Mais finies les expos, les voyages, depuis 2011. J'ai aimé mon travail, j'ai beaucoup voyagé. Je me dis que j'ai de la chance malgré tout que cette maladie se soit déclarée tardivement ...

> Il parait qu'un stress émotionnel peut déclencher cette maladie. Il se trouve qu'en 2007. j'ai subi un choc affectif violent. J'ai écrit, j'ai vu un psy... Je ne sais pas si c'est ce choc. Je crois que sur l'origine de cette maladie, on ne  fait encore que des hypothèses.

> .. Comme autres symptômes j'ai des fourmillements, des douleurs types brûlures qui ont débuté dans les os, des démangeaisons parfois, un hyperacousie, une trop grande sensibilité aux odeurs, des pertes de mémoire et une concentration difficile, la bouche sèche, des raideurs, des insomnies encore pires que celles que j'ai toujours eues. Voilà, mes forces morales s'épuisent..J'écoute des CD de relaxation, cela m'aide.

> ..  On voit bien que beaucoup de  médecins n'imaginent  pas l'intensité de la douleur qui fait pleurer parfois. Et que notre "bonne mine" cache une maladie invisible.. Partager nos expériences sur ce blog  est un réel soutien.... 

 

 

Bon courage à toutes et à tous.

Meryem