Mycose des ongles

 

Et traitement naturel

 

contentImageTag

Description médicale de l'onychomycose

Le problème d'infection des ongles par un champignon, une onychomycose en langage médical, est relativement courant avec l'âge : plus de 40 % des gens de plus de 70 ans en seraient affectés.

Il est causé par différents types de champignons microscopiques (champignons, moisissures, levures) qui prolifèrent dans les environnements chauds, humides et sombres (comme les chaussures...). 

Ces champignons se nourrissent de la kératine, la protéine qui compose l'ongle. Dans la plupart des cas, le champignon appartient à la famille des dermatophytes (entre autres les espèces Trichophyton rubrum et Trichophyton interdigitale). 

Les ongles les plus souvent atteints sont ceux du gros et du petit orteil, et les surfaces infectées s'agrandissent au fil du temps.

Idéalement, le diagnostic se fait par une analyse de laboratoire. 

Ce type d'infection à champignons guérit rarement sans intervention, mais est souvent considéré comme un problème d'ordre esthétique plutôt qu'un réel problème de santé.

L'onychomycose est une infection mycotique de l'ongle qui peut envahir l'ongle entier et même le lit de l'ongle.

La fréquence de l'onychomycose est en progression constante. Cette progression semble liée à l'utilisation débridée des antibiotiques, à l'utilisation de médications immunosuppressives ou à l'émergence d'autres maladies infectieuses comme le SIDA.

L'onychomycose n'est pas facile à diagnostiquer ni à traiter. 

Pour les patients, elle a des conséquences embarrassantes tant à la fois sur le plan physique que psychologique et on ne peut plus la considérer uniquement comme un problème cosmétique.

Différentes approches de traitement de la mycose des ongles

Le traitement de l'onychomycose comprend différentes approches :
- chirurgie : débrider la lésion jusque l'ongle sain
- médication anti-fongique topique in loco
- médication anti-fongique systémique
- ou une combinaison du traitement systémique avec une des autres options.

La plupart des agents anti-fongiques oraux à action systémique (azoles et allylamines) prescrits en dermatologie inhibent la synthèse de l'ergostérol (le composant stérol majeur des parois cellulaires fongiques) ce qui exige un traitement long et par delà une fréquence importante d'effets secondaires :
- troubles gastro-intestinaux
- éruption cutanée
- troubles menstruels
- troubles du goût et de la vision
- céphalées
- hépatite toxique avec augmentation des transaminases hépatiques (réversible).

Leurs emplois sont donc limités en thérapeutique humaine.

L'option d'un traitement topique local s'avère beaucoup moins toxiques mais pour qu'il soit efficace, il faut que le traitement local puisse pénétrer dans la kératine dure de l'ongle et puisse y rester à concentration suffisante le temps nécessaire afin de pouvoir détruire et éradiquer l'agent causal.

Il faut d'une part trouver un produit antifongique efficace et d'autre part un véhicule adapté pour qu'il puisse pénétrer toute l'épaisseur de l'ongle jusque et y compris la matrice.

La plupart des produits de synthèse utilisés ne répondent que partiellement à ces conditions et justifient leur moindre efficacité.

Un traitement naturel de l'onychomycose : ONYCOSE local topique avec un mélange d'huiles essentielles ...

Les huiles essentielles végétales sont des substances qui contiennent de nombreux principes actifs, dont certains ont des propriétés antiseptiques, antibactériennes, antifongiques, antivirales et antiparasitaires.

Les huiles essentielles sont douées d'un pouvoir de pénétration exceptionnel dans les différents tissus de l'organisme et notamment dans les phanères.

Si certains composants des huiles essentielles peuvent être toxiques par voie orale, cette toxicité est loin d'être démontrée dans un emploi topique hormis une certaine causticité cutanée et parfois des réactions locales d'intolérance.

Indépendamment de l'activité sur l'organisme pathogène, le choix des huiles essentielles a été orienté par l'efficacité sur le milieu particulier que représente l'ongle et qui possèdent un principe détersif, nettoyant et cicatrisant.

Un traitement local topique avec un mélange d'huiles essentielles ...
• HE salvia off
• HE melaleuca alternifolia
• HE pelargonium egyptii
• HE cymbopogon martini
• HE ravensara aromatica

 ... est efficace et bien toléré pour traiter les mycoses des ongles en en toute sécurité.

Bibliographie

Baudoux D. L'aromathérapie : se soigner par les huiles essentielles, Éd. Atlantica - Douce Alternative, 2001.
Biron P (Dir). Encyclopédie médicale de la famille, Association médicale canadienne et Dorling Kindersley Limited, Canada, Angleterre,
1993.
Integrative Medicine Communications (Ed). Alternative medicine, Conditions - Nail Disorders, Health and Age. [Consulté le 11 janvier
2001]. www.healthandage.com
InteliHealth (Ed). Health A-Z - Toenail Fungus (Onychomycosis), Aetna Intelihealth. [Consulté le 11 janvier 2001]. www.intelihealth.com
Therapeutic Research Faculty (Ed). Tea tree oil, Natural Medicines Comprehensive Database. [Consulté le 11 janvier 2001].
www.naturaldatabase.com
Etude clinique - Vérification clinique de l'efficacité thérapeutique d'une application d'huiles essentielles topiques dans l'onychomycose - Dr
MAHIEU J-Cl. Ph DE MEERSCHMAN D. Dr FASTRE - Participation au Prix Pharmaton de Phytothérapie 2003
De Medici, D., Pieretti, S., Salvatore, G. 1992 , Chemical analysis of essential oil of Malagasy medicinal plants
by GCMS . Flavour and fragrance journal 7 (275-281).

 

 

--------------------

http://www.labosp.com/fr/