l'aspartame encore mis en cause

Deux études sur les édulcorants mettent en avant les dangers de l’aspartame, rapporte aujourd'hui Europe 1. L'une, danoise, a porté sur 59.334 femmes enceintes et montre qu'abuser des sodas sucrés aux édulcorants augmente le risque de prématurité du bébé de 29 %. Boire un soda par jour augmenterait le risque de 27 %, 35 % pour deux à trois sodas quotidiens.

La deuxième étude, qui sera présentée dans quelques jours et qui a été réalisée par à un institut italien, porte uniquement sur l'aspartame. Des souris en gestation ont été exposées à l'aspartame et les chercheurs ont vu, en les observant sur toute la durée de leur vie, qu'elles développaient des cancers du foie et des cancers du poumon.


Les scientifiques à l'origine de ces deux études sont inquiets. Ils demandent clairement que les autorités réexaminent sérieusement les dangers de l'aspartame et autres édulcorants


Source : http://www.lefigaro.fr/