SOS Enfants Disparus

http://www.publiciblog.com/blog/images/206/enfants-disparus.JPG

SOS Enfants Disparus est un dispositif d’écoute et d’accompagnement des familles dont l’enfant a disparu, fugué ou est victime d’un enlèvement. SOS Enfants Disparus a également pour mission de participer à l’information du grand public en répondant aux sollicitations des familles en prévention des risques de fugue ou d’enlèvement parental et en participant à la Journée internationale des enfants disparus qui a lieu chaque année le 25 mai.

SOS Enfants Disparus contribue aux réflexions des pouvoirs publics et des instances européennes sur le phénomène des disparitions d’enfants et est également partenaire du dispositif Alerte enlèvement. Depuis 2008, le numéro de SOS Enfants Disparus est accessible depuis les DOM. SOS Enfants Disparus, est mis en place grâce à la Fondation pour l’Enfance et l’INAVEM.

Les missions premières de l’association SOS Enfants Disparus

Soutenir les familles
SOS Enfants Disparus propose un service personnalisé
d’accompagnement des familles, avec un référent unique. Les modalités de suivi du dossier varient selon les types de disparitions et en fonction des circonstances propres à chaque affaire. Face à la fugue de leur enfant, les parents désemparés ont souvent besoin de conseils en matière de recherches et d’un soutien moral pour affronter une absence très douloureuse.
Ce même soutien moral est tout aussi important pour un père ou une mère victime de l’enlèvement de son enfant par l’autre parent. Cependant, dans ces situations, les parents ont davantage besoin de se voir exposer les procédures applicables et d’être accompagnés dans leurs démarches.

Former, sensibiliser, échanger et communiquer
SOS Enfants Disparus a également pour mission de
participer à l’information lors de sessions de formations ou de colloques ainsi qu’à l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus le 25 mai de chaque année. Par ailleurs, compte tenu du caractère transnational de cette problématique, SOS Enfants Disparus a renforcé sa collaboration avec ses partenaires européens et participe activement à des groupes de travail et de réflexion en France et en Europe.

Faciliter les démarches des parents victimes
Beaucoup de parents contactent SOS Enfants Disparus lorsqu’ils se heurtent à des
difficultés dans leurs démarches. Le rôle des chargés de dossiers est alors d’intervenir auprès des autorités afin de trouver une solution dans le meilleur intérêt de l’enfant.

Influer sur le cadre juridique et les pratiques
SOS Enfants Disparus tente, à son niveau, de
sensibiliser les pouvoirs publics sur certains problèmes et de contribuer à leur prise en compte.

Renforcer la coopération internationale en matière d’enlèvements parentaux
Les
échanges se sont multipliés entre SOS Enfants Disparus et ses partenaires étrangers cette année afin de faciliter la résolution d’enlèvements parentaux ou la transmission d’informations pour retrouver des enfants disparus.

__________________________

Chiffres clés sur la disparition d’enfants en France, en 2008

(Données nationales)

48 277 inscriptions de mineurs au fichier des personnes recherchées en 2008
47 062 fugues
855 disparitions inquiétantes
360 enlèvements parentaux

Chiffres donnés par l’Office central chargé de la répression des violences aux personnes, Ministère de l’Intérieur à partir des données du Fichier des Personnes Recherchées

__________________________

Chiffres clés SOS Enfants Disparus en 2008

907 dossiers ouverts et 850 dossiers clos (les clôtures peuvent concerner des dossiers ouverts les années précédentes

Fugues

225 dossiers ouverts (219 dossiers clos)
217 fugues de + 13 ans
8 fugues de – 13 ans
En 2008, les « récidivistes » représentent 44 % des cas de fugues

Enlèvements parentaux
Depuis sa création en 2004, SOS Enfants Disparus a vu augmenter considérablement le nombre de saisines liées à des
enlèvements parentaux. En effet, en 2008 les enlèvements parentaux ont augmenté de 49 % par rapport à l’année précédente avec 94 dossiers supplémentaires traités. Pour la première fois, le nombre d’enlèvements parentaux traités est supérieur à celui des fugues.

116 dossiers traités par SOS Enfants Disparus concernent des situations sur le territoire national, notamment 48 cas de non-représentation d’enfants.
Ces affaires douloureuses qui ponctuent de plus en plus souvent l’actualité ne doivent plus être traitées comme de simples conflits familiaux sans conséquences.

286 dossiers ouverts (238 dossiers clos)
116 enlèvements parentaux nationaux
81 enlèvements parentaux France vers étranger
63 enlèvements parentaux pour lesquels la destination est inconnue
8 non qualifiés au moment de l’appel
12 enlèvements parentaux étranger vers France
5 enlèvements parentaux étranger vers étranger
1 enlèvement parental dans un pays étranger

=> En 2008, les dossiers d’enlèvements parentaux ont augmenté de 49 %

Disparitions de personnes majeures

83 dossiers ouverts (84 dossiers clos)
37 ont – 25 ans
46 ont + 25 ans

Disparitions inquiétantes

72 dossiers ouverts (68 dossiers clos)
13 disparitions inquiétantes de mineurs
59 disparitions inquiétantes de majeurs (dont 38 concernent des majeurs de – 25 ans)

Toute disparition de mineur, même s’il s’agit d’une fugue, est légalement considérée comme une disparition inquiétante

Pour un soutien personnalisé, contactez le 116000 Enfants Disparus.

* Fondation pour l’Enfance

* Alerte enlèvement

* l’INAVEM

Source/Auteur : Association SOS Enfants Disparus